ETHNICK’97 présente environ 200 membres actifs de toutes activités confondues
70 musiciens
40 danseuses
50 sympathisants
Une vingtaine d’élève Danse et Percussion

Ville d’origine
94000 CRETEIL

À propos
ETHNICK’97 REGROUPE PLUSIEURS ACTIVITÉS
☆ETHNICK’GROOV POUR LE CARNAVAL
☆ETHNICKNWEL POUR NOËL
☆ETHNICKREYOL POUR LE TRADITIONNEL
☆BETAFÉ POUR LES PETITS

Biographie
► DESCRIPTION DE L’ASSOCIATION

Encadré de quelques professionnelles du spectacle, elle oeuvre pour le partage de la culture Antillo-Guyanaise sur ses formes les plus diverses, qui va du chanté Noël à l’orchestre de rue qui compte une centaine de musiciens et danseurs lors du carnaval de Paris ou autre parades (Martinique, Danemark, Allemagne, Italie, Rotterdam …) ; ou encore son ballet « ETHNICKREOL » qui reprend les classiques de notre tradition (Eugène Mona, Ti Raoul, …)

► QUATRE CONCEPTS

Aux Antilles, la musique, le chant et la danse ont toujours été omniprésent par le biais
– du carnaval ou divers groupes s’extériorisent de plusieurs façons : Travestis, Touloulous, reines, mini-reines, mariann’ lapo fig, diabl-rouge, nèg-gro-sirô, groupe à pied, chars…
-du traditionnel ou plusieurs groupes musicaux et ballets se produisent dans le monde entier.

★★ ETHNICK’GROOV’ ★★

Un groupe de carnaval avec une soixantaine de musiciens et une quarantaine de danseurs / danseuses
Un Groupe :
• de rue en mouvement, réuni autour d’un concept polyrythmique.
• qui apporte une originalité et une nouvelle couleur au monde de la musique.

• qui contribue à l’épanouissement de la culture afro-Caribéenne, et plus particulièrement à la réconciliation de notre tradition, et aussi avec le savoir populaire.

• avec différentes chorégraphies tout au long des prestations.

«ETHNICK’ GROOV’» a pour habitude de participer à différentes prestations (parade de fêtes, carnaval, animations…) pour le plaisir des médias, du public local et touristique.
Les parades occupant une grande partie de nos activités, nous lui consacrons une plus grande importance, d’autant plus qu’il peut y avoir des retombées médiatiques, et culturelles.

★★ ETHNICKREOL ★★

La musique et la danse traditionnelle se transmettent de génération en génération lors des évènements de la vie.
ETHNICKREOL, avec de nouvelles pratiques, porte un souffle nouveau, en mélangeant les cultures 971, 972 et 973, tout en s’appropriant les rythmes et danses festifs et conviviaux avec un mariage d’hier et d’aujourd’hui. C’est une façon de toucher un plus large public.

Pour le coté visuel les différents tableaux d’ETHNICKREOL apparait bien sur les costumes d’époque, mais aussi costumes de création, imaginatifs et adaptés au contexte.

★★ ETHNICK’ NWEL’ ★★

Ethnick Nwèl a vu le jour en décembre 2000 en petit comité grâce à des connaisseurs (amateur de noël) comme Franck Savy, Marie-Catherine Fardin-Vanitou. L’année d’après une structure semi-professionnelle s’est créée afin d’élargir ce partage.
Ethnick 97 a créé le concept KANTIK, une façon de continuer à œuvrer la tradition et surtout de permettre aux antillais dans l’hexagone de retrouver cette chaleur des Antilles Guyane malgré le froid dans cette période, en chantant les cantiques de noël en les associant avec les différentes ritournelles qui existent en Martinique en Guadeloupe et Guyane.
Le chanté Noel : Pratique Antillo-Guyanaise, la Martinique comme la Guadeloupe ont gardé, à l’instar des campagnes françaises, une tradition dont l’origine remonte au Moyen Age, qui regroupe voisins, amis, parents, enfants et qui s’est perpétuée au cours des siècles. Ces chants ont pour l’essentiel été importés par les missionnaires d’Europe mais les rythmes, et parfois les paroles, ont été adaptées au goût local.
Aussi, autrefois, aux Antilles Guyane dans les cases les plus humbles, comme dans les plus belles maisons on se réunissait dès le coucher du soleil autour d’une table éclairée par une lampe à pétrole, un « lampion », une bougie ou sous la lumière crue d’une lampe électrique pour chanter en chœur ces cantiques…
Certaines traditions au resitué aux années comme le traditionnel «tué cochon» qui donnait le boudin créole, la viande pour les petits pâtés et le ragoût bien épicé, sans oublier le jambon fumé. Côté alcool, on concoctait liqueurs d’anis, de noyaux, de vanille ou de groseilles (fruits d’une variété d’hibiscus) et le célèbre Shrubb, boisson faite à base de rhum dans lequel ont macéré des peaux d’orange. De nombreux groupes se sont créés pour chanter Nwel et la foule est nombreuse à venir les écouter mais aussi reprendre en chœur ces chants mélodieux.
Pendant toute la période de Noël, résonnent les « kantik nwèl ». C’est l’occasion d’affirmer sa foi en musique et en chœur lors de manifestations publiques, les fameux « Chanté Nwèl ».
Ethnick’Nwel entouré d’amateurs et professionnels aux cours des années a sillonné la capitale l’ile de France et aussi la Province : Cabourg, Metz, etc. On a eu l’occasion de participer à des émissions de télé telles que O Rendez vous,…. sur France De participer à des vœux de noël dans des ministères pour le personnel ainsi que leurs enfants
Grace à cette spontanéité ETHNICK NWEL a déjà enregistré un premier titre en 2010 intitulé « an nou chanté Nwèl »
Cette année 2012, a vu la naissance d’un 2eme album sous forme de single deux titres « Rallé mon voisin : VIVE LA NOËL>> et Minuit Chrétien façon Ethnick

★★ BETAFE ★★

La relève de demain

Le groupe « Bèt a Fé » qui veut dire lucioles en français s’ouvre dans le monde merveilleux des enfants de 5 à 14ans,
Ces enfants quasiment tous nés dans l’hexagone ont une passion pour la percussion de rue, le tambour et la danse. Ils viennent apporter une touche positive à notre culture.
Grâce à leur spontanéité, ils illuminent une scène.
On voit des petites danseuses se faufiler entre les minis musiciens qui jouent de leurs instruments.

Directeur général
Marie-Catherine VANITOU-FARDIN
Peter BOGAT

Agent artistique
Marie-Catherine VANITOU-FARDIN : 06 61 80 09 84
Peter BOGAT : 06 87 30 60 75

Heures d'ouverture

Lundi

24/24

Mardi

24/24

Mercredi

24/24

Jeudi

24/24

Vendredi

24/24

Samedi

24/24

Dimanche

24/24