L’association Cinewax, c’est un projet international, qui a des activités en France et au Sénégal.
Notre projet est de promouvoir le cinéma comme créateur de lien social, et de créer un pont culturel entre les pays grâce au cinéma.

Wax, pour le pagne, coloré, vivant, diversifié, représente notre esprit.
Wax, du wolof «¬wax¬» ou «¬wakh¬» signifie dire, parler; sont des lieux d’échanges et rencontre.

Autour du cinema, cinewax, veut créer un concept innovant qui servira à la fois l’industrie cinématographique et la population locale.

En France : Promouvoir les cinémas africains
La France est le pays du cinéma, avec plus de 50 festivals de films et des millions de spectateurs par an, et surtout le festival de Cannes de renommée internationale.
Nous aimons les cultures du monde entier, et pourtant les chiffres parlent d’eux-mêmes…
Moins d’1% des films montrés en salle de cinéma en France sont des films africains*. A l’opposé, plus de 60% des films sont des films américains.
Nous pensons que ces histoires africaines, ces points de vues africaines, ont aussi le droit d’être montrées.
Les Diasporas africaines n’ont pas accès à ces films, ni les spectateurs, et c’est un manque à gagner pour chacun.
Le projet Cinewax France s’inscrit dans la lignée du projet global, valoriser les filmmakers africains et les cultures africaines.

Nous réalisons des cinéclubs originaux (Clap Afrique, Baatou Africa, Univerciné) et des événements uniques (Cinewax Outdoors)…

Au Sénégal : Nos objectifs
« Plus que 4 écrans de cinéma dans le pays. »
Le constat africain sur la situation du cinéma peut s’appliquer au Sénégal. Il n’existe plus de salles de cinémas dans ce pays qui autrefois en comptait près de 90. Les seules salles présentent pour la moitié des salles de pays étranger (Institut Français, Institut Goethe). On peut élargir ce constat aux autres lieux : Théâtres, salles de spectacle, bibliothèques, et autres lieux de savoir et d’échanges ont presque disparus. Les quelques espaces restant ont des budgets très limités pour valoriser la culture.

Nous voulons créer le premier réseau de salles de quartiers solidaires et innovantes au Sénégal.

Plus que des cinémas, ce sont de véritables lieux culturels qui proposent une gamme d’activités culturelles variés :
– Cinéma
– Restauration
– Bibliothèque
– Spectacles et concerts
– Exposition
– Espace de co-working
– Cybercafé

Cet ensemble d’activité permettra non seulement le dynamisme culturel local, mais sera aussi vecteur de croissance économique. Les profits réalisés permettront de mettre en valeurs les initiatives locales, et la culture.

Le mot du fondateur :
Je suis métisse franco-sénégalais, et mes deux pays sont aussi importants pour moi.
Passionné d’arts et de cinéma, ce projet s’inscrit dans une croyance continue. J’ai toujours cru que la culture pouvait permettre le dialogue entre les peuples, et connecter les gens entre eux.
Je suis convaincu que les cultures, d’un côté comme de l’autre de la Méditerranée, ont beaucoup à s’apporter. Après une licence de droit, je me suis consacré entièrement à ce projet depuis sa création en 2014.

Le voyage est la meilleure manière de découvrir l’autre ; mais lorsque cela n’est pas possible, alors la culture est la première porte vers l’échange et la connaissance de l’autre.
Aujourd’hui, il faut être capable de rêver tout en ayant les idées claires. Nous avons plus que jamais accès à la culture dans notre société mondialisée et avec l’avènement des technologies, d’internet et des réseaux sociaux. Mais certaines cultures sont toujours délaissées, par manque de « moyen » d’y accéder, ou plutôt par manque de « voie » d’accès. J’ai donc voulu créer ces voies.